Ce site a été réalisé par mes soins de manière artisanale comme mon Pain. Merci WordPress, Divi et Manu!! Matthieu Champetier de Ribes

Le parcours balisé de la Loire à vélo s’arrête à Nevers ce qui ne m’empêche pas de me perdre quelques kilomètres avant l’arrivée. Je rejoins le canal latéral de la Loire par lequel je traverse l’Allier et retrouve l’EuroVelo 6 (de Bâle à l’Atlantique). Après un bivouac en bord de canal à coté d’une troupe de scouts et plaisanciers espagnoles, j’enfourche mon vélo et rejoins la ViaRhôna. La vallée du Rhône est moins sauvage que mes itinéraires précédents cela ne m’empêche pas de faire des rencontres. Je me retrouve à faire une partie d’étape avec une aventurière alsacienne en tricycle couché. Un moment privilégié qui permet aussi de rompre avec la solitude du voyage. Nous partageons sur nos parcours et expériences de cycliste. J’apprends son parcours en Irlande et Ecosse avant de s’attarder sur les routes françaises. Son triporteur anime la piste et la curiosité des passants. Nous nous quittons autours d’un café/bière, elle partira vers l’Ardèche  et moi vers la Camargue. Je bénéficie d’une météo et d’un vent particulièrement favorable qui me pousse jusqu’à Montpellier après une nuit sous les oliviers.

Après quelques kilomètres dans le vignoble, je m’arrête chez Drôle de Pain manger un Jambon Beurre. A la tête cette entreprise d’économie sociale et solidaire, un jeune patron; Antoine, travaille au plus proche de ses salariés. Boulanger de profession depuis son plus jeune âge, Antoine est l’un des initiateurs de la boulangerie Française qui est un projet humanitaire valorisant le savoir faire artisanal et le rayonnement de la profession à l’international. Aventurier de la première heure, il parcourut quelques continents et fournils avant de lancer en association avec Domitille le projet Farinez’Vous. Ce premier succès le conduira à Montpelier pour monter son propre concept qui aujourd’hui voit naître une deuxième ouverture de Boulangerie d’insertion. Une réussite que savoure dans la plus grande modestie Antoine. J’échange avec lui et son équipe autour d’un café avant de me remettre en selle. Nous partageons en quelques mots notre vision du métier et nos projets du moment. Un trop bref retour d’expériences mais un contact vraiment des plus agréables autour d’une table de jardin sur la grande terrasse boisée du nouvel établissement.

Antoine est l’un des précurseurs dans la boulangerie d’économie sociale et solidaire. En dix années, Antoine aura ouvert trois boulangeries et favorisé la vocation de plusieurs boulangers adhérants à une éthique et des valeurs managériales. En opposition à la vieille école, ces modèles de boulangerie apportent un nouveau souffle à la profession parfois trop ancrée dans la nostalgie d’un apprentissage sans lendemain.